Archives de catégorie : Aides financières

Des aides pour rénover cumulables

L’intérêt des aides fiscales

Une enquête des ministères de l’Environnement et du Logement, intitulée « Les ménages et la consommation d’énergie », montre que près de la moitié des foyers ayant effectué des travaux de rénovation disent que l’existence des aides pour rénover a eu un effet sur leur décision.

Aides pour rénover

Des foyers malgré tout frigorifiés

L’enquête analyse notamment la situation des ménages en précarité énergétique : typologies des familles, performance des logements, localisation, comportements.

Malheureusement, plus de 25% des ménages sont dans une situation qu’on peut qualifier de précarité sur le plan énergétique :

  • soit parce que lEURL dépenses en matière d’énergie représentent plus de 8 % de leurs ressources,
  • soit parce qu’ils souffrent du froid en hiver pour des motifs imputables à une installation défectueuse ou à un motif financier. Cette seconde catégorie regroupe à elle seule 14 % des ménages.

Aides pour rénover les plus utilisées

Evidemment, les propriétaires connaissent bien et utilisent essentiellement le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) à taux réduit.

Cependant, trop peu savent demander les certificats d’économie d’énergie (CEE) et les aides locales (communes, départements et régions).

En Normandie, la présentation officielle du dispositif régional ECO-ENERGIE par Hervé MORIN au salon 1000 idées pour l’habitat de ce mois d’avril 2017 devrait participer à propager la bonne nouvelle :

Les aides sont cumulables

Enfin, toutes les aides pour rénover sont cumulables ! Pour améliorer la performance énergétique de votre logement, vous pouvez tout cumuler.

Voici l’exemple d’un couple ayant réalisé une rénovation d’un montant de 40.000 € permettant d’atteindre le niveau de performance BBC Rénovation. Ils ont obtenus les aides pour rénover suivantes :

  • Aide Régionale Normande : 10.000 €
  • CITE : 4.800 €
  • CEE : 1.200 €
  • Eco-prêt à taux zéro : 15.000 € – soit 1.000 € par an correspondant à l’économie d’énergie

–> Reste à charge en apport personnel : 9.000 €

Donc, en Normandie, un couple peut générer 40.000 euros de travaux avec seulement 9.000 euros d’apport !

Des aides humaines

Les aides pour rénover ne doivent pas être que financières pour être efficace. Pour s’y retrouver dans le dédale des démarches administratives et banquières, pour faire le tri des différentes techniques et sélectionner les plus rentables ou les plus performantes, rien ne vaut le soutien des associations et des cabinets d’audit spécialisés.

Les moyens humains sont donc indispensables !

Pour obtenir de l’aide pour rénover… appelez-nous au 09.8008.5008.

Financer sa rénovation énergétique

Comment financer sa rénovation énergétique ?

Comment financer sa rénovation énergétique et privilégier l’efficacité, consommer mieux et polluer moins, tout en préservant son budget ?

Il est possible de rénover son logement globalement au niveau BBC, sans se ruiner. Voici les chiffres statistiques produits en février 2017 :

Une rénovation globale permettant d’atteindre le niveau BBC dans une maison de plus de 15 ans coûte en moyenne 41582 €.

A cette somme se soustraient toutes les aides :

  • Crédit d’impôt pour un couple : – 4800 € ;
  • Certificat d’économie d’énergie CEE : -1268 € (moyenne) ;

Il faut aussi prendre en compte l’économie d’énergie d’environ 1000 € par an qui permet de bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro de 15000 € sur 15 ans.

Il reste donc à financer en fonds propre : 41582  – 4800 – 1268 – 15000 = 20514 €. Ainsi, autrement dit, avec 50% d’apport, il est possible de réaliser plus de 40000 euros de travaux.

Comment chiffrer le montant des travaux nécessaires ?

Il suffit de commencer par réaliser un audit de performance énergétique. C’est cet audit qui permettra de déterminer les priorités et la liste des travaux nécessaires.

Avec l’audit, l’expert contrôle l’ensemble du bâti. Vous ne prenez donc pas le risque de cacher des désordres qui nuiraient au résultat et ruinerait votre budget.

L’audit inclut ensuite aussi une estimation du coût des travaux. Vous pourrez donc planifier les travaux à votre gré, soit en une fois, soit sur plusieurs années.

Pour commander un audit, prenez contact avec nous. Nous prendrons le temps de vous accompagner, de vous expliquer les enjeux.

A votre service.

L’équipe ANAIS EXPERTISES.

09.8008.5008

Prime énergie – Aide à la rénovation

Prime EnergieUne Prime Energie pour faciliter la rénovation

L’Etat a mis en place un dispositif, la prime énergie, obligeant les fournisseurs d’énergie à aider leurs clients pour réduire leur consommation d’énergie.

Depuis 2006, le Gouvernement a mis en place ce dispositif, appelé aussi Certificats d’Economies d’Energie qui oblige les fournisseurs d’énergie à inciter leurs clients à réaliser des travaux liés à la performance énergétique.

Les Primes Energie sont donc un coup de pouce supplémentaire pour aider les particuliers à financer leurs travaux d’économies d’énergie.

La Prime Energie est-elle cumulable avec les autres aides ?

Oui, elle est cumulable avec le crédit d’impôt (CITE) et la TVA réduite.

Comment obtenir la Prime Energie ?

Pour obtenir la prime énergie, il suffit tout simplement d’en faire la demande avant de signer les devis de vos artisans.

Ensuite, il faudra fournir les factures et une attestation sur l’honneur.

Quel est le montant de la Prime Energie ?

Le montant est variable car il dépend de la quantité de travaux réalisés et de l’obligé choisi.

Certains fournisseurs d’énergie (les « obligés ») donnent des cartes cadeaux, des bons d’achats, d’autres donnent directement des chèques de banques. A chacun de faire son choix.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de la Prime Energie ?

Comme pour les autres aides étatiques, il importe de faire réaliser les travaux par des professionnels titulaire de la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Le logement doit avoir été achevé depuis plus de deux ans.

La demande de prime doit être signée avant les devis.

La performance des matériaux et matériels doit respecter certains minimas.

Les travaux concernés sont les suivants :

  • Pose d’une pompe à chaleur (PAC)
    • PAC Air/Air : SCOP supérieur ou égal à 3,4
    • PAC Eau/Eau et Air/Eau : Etas > 102 % pour les PAC Moyenne et haute température ; Etas > 117 % pour les PAC basse température
  • Pose d’une chaudière performante (au moins à condensation)
    • Etas > 90 %
  • Pose d’un système de chauffage à bois
    • Chaudière : Rendement énergétique de classe 5 ou Label Flamme Verte
    • Poêle : Rendement supérieur à 70%, CO inférieur à 0,3 %, Indice de performance environnementale inférieur à 3
  • Mise en oeuvre d’isolants
    • Murs : R supérieur ou égal à 3,7 m².K/W
    • Plancher : R supérieur ou égal à 3 m².K/W
    • Plafond : R supérieur ou égal à 7 m².K/W
    • Rampants : R supérieur ou égal à 6 m².K/W

Comment s’assurer que les équipements mis en place seront performants ?

Il suffit pour cela de faire réaliser un audit de votre bien par un expert indépendant.

Nous sommes bien évidemment à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Contactez-nous au 09.8008.5008 ou remplissez notre formulaire simplifié.

image_pdf